Soutien aux Ecoles Techniques en Afrique (ASETA)

L’Association de Soutien aux Ecoles Techniques en Afrique (ASETA) est née le 7 octobre 1993 à l’initiative de Pierre PRIE qui a vécu 25 années en Afrique. Elle vise à aider les écoles pour le développement et le maintien des filières techniques validant une formation compatible avec l’emploi local.

Proches des éducateurs salésiens de Don Bosco, Pierre est convaincu de la nécessité de développer les écoles techniques pour relever les défis de transformation sociale du continent africain.

Au gré de ses rencontres, il devient témoin des difficultés rencontrées par ces établissements éducatifs, dont le défi majeur reste le financement des équipements pédagogiques (matériel professionnel) nécessaires au bon déroulement des formations : financement, renouvellement dû à l’usure, rachat en raison d’une hausse des demandes d’inscriptions, mise aux normes selon le marché du travail… Attaché au continent africain et à l’éducation des jeunes, il décide d’y vouer une partie de sa vie, avec sa femme Nicole.

Au début, l’aide se fait surtout par l’achat, la récupération, l’expédition de petit outillage, de documentations techniques, de préparation de cours spécifiques et de matériels didactiques. De nombreux colis sont expédiés (jusqu`à 600 par an) pour une trentaine d’établissements scolaires soutenus dans 14 pays d’Afrique francophone.

Pour récolter les fonds nécessaires à l’aide aux écoles techniques, l’association fait des appels réguliers à ses fidèles donateurs, et multiplie les actions de solidarité. Grâce à ces donateurs, la Fondation Don Bosco peut soutenir chaque année en moyenne 3 projets pour un montant total moyen de 12 000 euros. En 2019, nous avons soutenu grâce à vous 4 écoles au Congo (machines outils), Mali (équipement section construction métallique), Guinée-Conakry (construction d’une salle de classe), et Cameroun (menuiserie) .

Désireux de pérenniser l’action de l’association, et pour faire face à une œuvre devenue de plus en plus lourde pour ses bénévoles, et à l’évolution de l’aide à apporter, l’association se tourne en 2008 vers la Fondation Don Bosco, Fondation des salésiens de Don Bosco en France, pour répondre aux demandes des écoles et pour gérer les dons.

Leur but est commun : la formation des jeunes dans les établissements techniques et professionnels.

En effet, chaque année, des écoles font appel à la Fondation pour un soutien matériel et logistique à leur formation. Un dossier complet et détaillé de leurs besoins est fourni afin de répondre à leur demande.

Voici les projets retenus pour cette année 2023, et que vous pouvez soutenir :

1.     Renouvellement des équipements atelier électricité – Sikasso (Mali) – 5000 €

Le Centre de Formation Professionnelle Saint Jean Bosco de Sikasso, créé en octobre 1995 dans le quartier Wayerma à Sikasso, accompagne les jeunes dans l’apprentissage des différents métiers professionnels (3 filières) afin d’obtenir les diplômes du CAP et du BT. Ces jeunes sont pour la majeure partie défavorisés et marginalisés, âgés de 15 à 24 ans.

La filière « électricité » forme au Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) en 3 ans. Cette filière a 124 apprenants dont 11 filles. Il s’agit de renouveler les équipements de cette filière et d’en moderniser certains afin d’être en phase avec la réalité extérieure.

2.     Amélioration des équipements de l’atelier plomberie – Cotonou/Zogbo (Bénin) – 5000 €

L’Ecole Professionnelle Salésienne Saint Jean Bosco, créée en 1990 regroupe 5 filières pour 620 élèves.

L’inventaire réalisé dans les classes de la section Plomberie met en évidence le faible nombre d’équipements disponibles ainsi que la vétusté du parc de matériels pour la formation.

Or, pour des conditions optimales d’apprentissage et de formation, il est nécessaire de disposer des matériels pédagogiques indiqués et à jour des évolutions du marché de travail pour le déroulement des cours de Travaux Pratiques (TP). Les TP ont une place prépondérante dans cette filière hautement professionnalisante car ils permettent aux élèves d’acquérir les compétences techniques nécessaires à leur réussite professionnelle future.

3.       Renforcement des équipements de la filière métallerie – Yaoundé -Mimboman (Cameroun) – 5 000 €

L’Institut Don Bosco de Mimboman accueille 500 jeunes dans 10 filières. L’institut salésien dispense une éducation intégrale aux jeunes vulnérables. Il permet à beaucoup plus de jeunes de la région d’aller à l’école.

L’institut souhaite, pour sa filière métallerie qui regroupe 40 jeunes, pallier la vétusté et l’insuffisance de matériel de cette filière, et améliorer les conditions des travaux pratiques, afin que les jeunes soient mieux préparés pour leur futur emploi.

Avec vous, la FONDATION DON BOSCO pourra continuer à soutenir ces écoles. Vous pouvez donner ici ou par courrier à la Fondation Don Bosco  pour les écoles techniques en Afrique.