ASETA

L’Association de Soutien aux Ecoles Techniques en Afrique (ASETA) est née le 7 octobre 1993 à l’initiative de Pierre PRIE qui a vécu 25 années en Afrique.

C’est à l’occasion d’un congrès des anciens de Don Bosco le 20 mai 1993, que le Père Henri Caniou, salésien en poste à Lablé au Cameroun, et le Père Jean Quéré, en poste à Brazzaville, passant à Paris, lancent un appel, cherchant de l’aide pour leurs ateliers professionnels, et ne trouvent personne, aucune structure. En Afrique, rien n’est prévu dans les établissements pour le fonctionnement de chaque jour. Situation précaire dont Pierre avait été témoin à de multiples reprises durant les années passées à Pointe Noire au Congo. Les pères font part de leur déception de la réponse négative aux appels qu’ils avaient faits au cours de leur séjour. Ils pensent alors à la création d’une association de soutien aux « Projets Afrique » pour gérer la solidarité missionnaire.

Pierre, toujours passionné par l’aviation, avait comme projet pour sa retraite de devenir guide au musée du Bourget pour les visiteurs (écoles et passionnés). Pierre et Nicole, très touchés par l’appel des pères, décident d’arrêter les rêves et de se consacrer à l’Afrique en créant une association loi 1901.

Familles et amis sont rapidement parti prenante du projet et apportent leur aide logistique et financière à l’association. Les écoles techniques en Afrique manquent de moyens, et l’association a pour unique but de les soutenir.

En 2005, en souvenir de toutes les actions de Pierre Prié à Pointe Noire pendant ses nombreuses années dans l’enseignement, un de ses anciens élèves, devenu responsable des ateliers, a fondé l’Institut Pierre Prié à Pointe noire.

  • Une équipe de bénévoles : 1994 – 2001

Au début, l’aide se fait surtout par l’achat, la récupération, l’expédition de petit outillage, de documentations techniques, de préparation de cours spécifiques et de matériels didactiques. De nombreux colis sont expédiés (jusqu`à 600 par an) pour une trentaine d’établissements scolaires soutenus dans 14 pays d’Afrique francophone. L’association s’assure toujours que les dons arrivent dans les établissements scolaires.

Pour récolter les fonds nécessaires à l’aide aux écoles techniques, l’association fait des appels réguliers à ses fidèles donateurs, et multiplie les actions de solidarité et de fraternité. Elle recrute aussi de nouveaux donateurs, et bénéficie de la soirée Théâtre organisée par la Comédie de Neuilly au profit des associations.

En novembre 2001, Pierre nous quitte brutalement. Nicole reprend le flambeau avec Michel de Saint-Louvent. Ce dernier, qui depuis plusieurs années secondaient Pierre pour la partie technique. L’équipe de bénévoles est toujours présente.

  • L’ASETA et la FONDATION DON BOSCO France : 2008

Désireux de pérenniser l’action de l’association, et pour faire face à une œuvre devenue de plus en plus lourde pour ses bénévoles, l’association se tourne en 2008 vers la FONDATION DON BOSCO pour répondre aux demandes des écoles et pour gérer les dons.

Leur but est commun : la formation des jeunes dans les établissements techniques et professionnels. En effet, le réseau mondial des établissements DON BOSCO est largement représenté en Afrique avec des œuvres et des écoles techniques et professionnelles qui offrent aux jeunes des formations reconnues et adaptées au marché local de l’emploi.

De fait, à partir de ce moment-là, l’aide de l’ASETA et de ses donateurs va se faire différemment, et s’adapter à l’évolution de l’environnement économique. Plus ou peu d’envoi de colis, mais des réponses financières aux demandes des écoles pour leurs besoins en matériels et livres, qui sont achetés sur place.

En effet, chaque année, des écoles font appel à la FONDATION DON BOSCO pour un soutien matériel et logistique à leur formation. Un dossier complet et détaillé de leurs besoins est fourni afin de répondre à leur demande.

Les donateurs de l’association historique créée par Pierre et Nicole Prié, sont ainsi sollicités. Ils sont les premiers à donner pour que les jeunes de ces pays africains soient ainsi formés, et participent activement au développement économique de leur région et de leur pays.

Le site internet de la FONDATION DON BOSCO présente un projet ou plusieurs projets pour les écoles techniques en Afrique, et s’assure de leur suivi.

Avec vous, la FONDATION DON BOSCO pourra continuer à soutenir ces écoles. Donner via le site internet ou par courrier à la Fondation pour les écoles techniques en Afrique.