Tous unis pour l’éducation !

FONDS EDUCATIF D’URGENCE

La Fondation Don Bosco met en place un Fonds Educatif d’Urgence pour faire entendre l’éducation comme victime à venir de la crise. Si nous voulons (re)créer le monde de demain, ne serait-il pas un des domaines les plus essentiels à protéger ? C’est pourquoi nous sollicitons votre aide et rester unis pour l’éducation, et donc l’avenir !

Ce Fonds Educatif d’Urgence préparera à la situation post-crise d’une centaine d’établissements scolaires et associatifs, notamment du réseau Don Bosco – en France, Maroc, Tunisie et Belgique Sud – pour la majorité, spécialisés dans l’accueil de jeunes défavorisés et/ou en décrochage.

Un de nos chefs d’établissement nous confie : « Avec la crise sanitaire que nous traversons, certaines familles sont déjà confrontées à de lourds problèmes financiers. »

Que deviendront les jeunes de nos établissements dont les parents ne pourront plus payer l’inscription de leur enfant ?

Après l’urgence de l’aide humanitaire, nous avons à répondre à l’urgence financière.

Oui, nous sommes inquiets pour la prochaine rentrée :

  • Soutien aux familles impactées par la crise économique afin d’assurer l’inscription de leur enfant
  • Soutien aux établissements rencontrant de graves difficultés financières (notamment les établissements professionnels / internats et associations).

« Ainsi, Cela permettra à notre réseau d’établissements de poursuivre la mission de nos fondateurs : continuer d’assurer une formation et un environnement éducatif de qualité aux enfants d’aujourd’hui, afin qu’ils puissent construire demain une société où chacun sera reconnu et solidaire. » Daniel Federspiel, Président de la Fondation Don Bosco

Nous nous fixons un objectif de 500 000€, selon les estimations terrain des besoins des écoles et associations. La redistribution et régulation des sommes se fera par appel à projet, en favorisant les établissements et les familles les plus en difficulté.

« Il y a beaucoup à entreprendre. Nous aimerions tant faire davantage pour beaucoup plus de jeunes ! Donnez selon votre cœur. Ne craignez pas de donner selon ce qui vous semble juste et possible. » Sœur Geneviève, Provinciale France et Belgique-Sud

 

Projet en cours