Equiper les laboratoires du vivant en capteurs Bluetooth

Le Campus de Pouillé forme des élèves dans différents domaines et notamment en filières BTS et Bac Pro « Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures ».

Le Campus s’inscrit pleinement dans l’ère du numérique avec un apprentissage innovant des sciences physiques, chimiques et des sciences du vivant.

Le projet : par qui ?

Toute l’équipe enseignante de ce lycée agricole et horticole qui propose des formations du CAP au Bac + 3, se mobilise pour donner le meilleur enseignement et s’adapter aux nouvelles technologies. Ils offrent ainsi une préparation à la vie professionnelle efficace pour ces étudiants.

Le projet : pour quoi ?

La modernisation de l’ensemble du matériel pédagogique vise à créer une dynamique dans l’approche des sciences dans cet établissement d’enseignement agricole.

 Le projet : pour qui ?

Les bénéficiaires seront les lycéens candidats aux baccalauréats professionnels des sections « Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures » et « Aménagement paysager », des baccalauréats technologiques de la filière « sciences et technologies de l’agronomie et du vivant » et les étudiants candidats au BTS « Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures ».

Le projet en détail

Le lycée possède déjà un équipement en tablettes. Equipés de capteurs Bluetooth, les élèves et les enseignants pourront utiliser cet outil numérique dans les laboratoires pédagogiques pour les expériences.

Par ailleurs, ils pourront également travailler avec ces capteurs lors de sorties axées sur l’étude des territoires et des milieux biologiques. Les mesures ainsi réalisées pourront être exploitées en laboratoire grâce à un logiciel adapté.

Le projet prévoit également d’acquérir des équipements qui complètent les capteurs : logiciels, ainsi que microscopes, oculaires, agitateurs et pendules.

Le budget pour une classe de 24 élèves

L’ensemble du budget est prévu pour 24 capteurs et leurs accessoires. La moitié est financé par le Campus de Pouillé.

Budget de 17 885.02 euros

12 microscopes et oculaires : 4 029.72 euros
12 capteurs divers 5 478.92 euros
12 agitateurs, pendules, statifs : 4 574.16 euros
Petits matériels : 1 149.64 euros
Logiciel, interface et adaptateurs : 2 652.28 euros